Dé-stigmatiser les enfants placés

Tony Quillardet n’a que 16 ans mais il est engagé. « Je m’appelle Tony, j’ai 16 ans et je suis placé depuis que j’ai 7 ans. Si entre enfants placés nous pouvions partager un point en commun excepté notre placement, c’est ce phénomène de nous stigmatiser. Des étiquettes qu’on nous colle généralement à l’école ou dans le monde professionnel. Des stigmatisations permanentes, négatives et démoralisantes. Des stéréotypes totalement absurdes auxquels des enfants sont confrontés dans leur quotidien. … Quant aux familles d’accueil perçues comme cruelles, bien trop sévères ou maltraitantes ? Les médias ne montrent bien que le négatif de ce métier, ce ne sont que quelques cas en France. Encore quelques cas qui généralisent un ensemble ! Un métier méritant reconnaissance et mérite. Un métier où leur statut d’Assfam ne devrait pas leur donner la cinquième roue du carrosse. Mais un métier si beau, et enrichissant !

https://www.facebook.com/D%C3%A9-stigmatiser-les-enfants-plac%C3%A9s-102618957855066