Rapport d’activité 2013

A la veille des 50 ans de l’ANPASE, le président fondateur M Guy Chapelier nous avait quitté, puis l’année 2011 s’était achevée sur la fermeture du pôle formation de l’ANPASE.

En 2012 s’ouvrait alors une étape de transition, de passage de relais entre l’ancienne équipe qui malgré ses efforts et son engagement n’avait pu maintenir l’activité formation et la nouvelle équipe.

Deux temps importants dans l’année ont scandé ce passage de relais, l’AG de juin et l’AG de novembre, précédés et suivis de conseil d’administration.

Ces deux temps forts pour passer le relais, ajuster les statuts aux besoins de l’ANPASE d’aujourd’hui et de demain ont été des temps d’échange et d’écoute des adhérents.

Le nouveau CA s’est mis au travail, esquissant des axes de projet dont la concrétisation dépasse le cap de l’année 2013. Citons, les journées 2014 en préparation sur le thème du « placement dit à domicile ». Citons le partenariat inter associatif initié par « pas de 0 de conduite». Citons encore le partenariat avec La sauvegarde de Nouvelle Calédonie pour un colloque à Nouméa sur la sanction éducative…

Dans le domaine de la communication avec les adhérents et sympathisant, citons « OUPS», la page Facebook… et bientôt le site internet.

Mais le projet du CA c’est aussi de promouvoir les actions menées au niveau local: les cafés sociaux à Pau en sont une belle illustration; la journée des assistantes familiales dans le Nord en est une autre…

Promouvoir les actions de terrain au plus proches des préoccupations des travailleurs sociaux, favoriser ainsi la mutualisation des savoirs et des compétences reste et restera une des forces de l’ANPASE pour les années à venir.

Dans les années à venir, l’ANPASE évoluera encore car l’ANPASE a repris la route après une période de désarroi et sur cette route, nous faisons le pari que d’autres nous rejoindront, c’est avec eux que nous… que vous construirez l’ANPASE de demain